Version française

L’HISTOIRE, EN BREF

Croix Verte, Croix Blanche, Croix Jaune-Bleue, Volontaires du Secours, Groupes communaux des donneurs de sang. Noms familiaux qui accompagnent notre histoire et que sont mieux connus comme “Pubbliche Assistenze”, c’est a dire “Publiques Assistances”, associations libres de volontaires dont l’histoire suit celle de l’Italie unie.
Les Assistances Publiques ne font pas de distinction de service, des leur naissance, entre pauvres et riches; elles servent n’importe qui manifeste un besoin, ne posent pas de conditions a l’aide donne, sont ouvertes a tous ceux qui veulent en faire partie.
A.N.P.AS., “Association Nationale des Publiques Assistances”, c’est le nom que depuis le 1987 s’est donne l’organisme coordinateur national, en heritant le riche patrimoine moral et solidaire de la “Federation Nationale entre les Associations de Publique Assistance et Secours”, nee en 1904, douze ans apres le premier congres italien des Publiques Assistances.
La premiere Croix Verte piemontaise fut fondee a Turin en 1907. Le 1909 fut la fois de celle d’Asti, suivie l’an apres de Nizza Monferrato. En 1911 se constituaient celles de Alessandria et de Pinerolo. En 1919, enfin, est nee la Croix Blanche d’Acqui Terme.
Le developpement de cette culture solidariste – realisee par les mythiques “cyclo-civieres” et quelques rarissime ambulance – a bien pris racine sur le territoire, grace aussi a la provenance “multi-sociale” des volontaires des Croix, mais a ete gene d’abord par le debut de la premiere guerre mondiale, ensuite par la venue du fascisme, contraire au libre associationnisme.
Le redemarrage dans l’apres-guerre a favorise un nouveau progres du mouvement qui a conduit l’A.N.P.AS. aux dimensions actuelles (plus de huit cent associations), mais en a surtout enlarge le champ d’action jusqu’a comprendre, au-dela des interventions d’urgence sanitaire traditionnels, ceux de transport sanitaire, de protection civile, de formation et d’aide sociale.
L’A.N.P.AS. piemontaise coordonne l’activite de plus de 80 Publiques Assistances, douees d’environ 500 voitures de secours, avec l’implication de 9.000 volontaires et 12.000 membres bienfaiteurs, dans l’esprit de qui s’engage et travaille “non pour la loi ou pour contrat, mais bien pour la conscience”.

LE SECTEUR SANITAIRE

L’idee du secours est la plus ancienne dans l’esprit solidaire des Publiques Assistances. Aider c’est l’engagement du mouvement, surtout pour ce qui concerne le transport de blesses et de malades aux hopitaux.
Du transport pur et simple, le principe du secours s’est evolue jusqu’a la realisation d’interventions d’assistance au malade dans le moment de l’urgence.
Ce sont des experiences que ont contribuee a creer une culture specifique du secours et a sauver beaucoup de vies.
Aujourd’hui les Publiques Assistances travaillent activement en collaboration avec les centrales du 118 (le numero de telephone d’urgence correspondant au 15 en France) et suivent la formation de personnel bien dresse pour les interventions de premiere secours.

PROTECTION CIVILE

La Protection Civile est une des activites portantes de l’A.N.P.AS., et engage, apres le service de transport sanitaire, le nombre leplus important de volontaires et moyens.
L’Equipe de Protection Civile de l’A.N.P.AS. piemontaise est nee en 1994, en remplacant les precedentes organisations territoriales du Groupe de Protection Civile, et peut compter sur le travail de la Centrale Operationnelle de Grugliasco (pres de Turin), active 24h/24, laquelle a des fonctions de controle et de coordination pour chaque type d’urgence.
Pourvue d’une structure surintendant l’activite de nombreux secteurs (services, operatif, sante, logistique, formation, relations publiques), l’Equipe est intervenue au cours de l’inondation du Novembre 1994 en Piemont, pour des inondations mineures en Piemont et Toscane (Versilia), pour le tremblement de terre dans les regions Umbria et Marche, pour l’affaire Kosovo et en dernier a l’occasion de l’inondation de l’Octobre 2000 de nouveau en Piemont.
Un secteur dans lequel l’Equipe est plus active aujourd’hui, c’est la formation et l’entrainement des volontaires par courses et simulations d’intervention; il y a aussi des programmes de formation dans les ecoles.

SOLIDARITE INTERNATIONALE

C’est une des activites innovatrices dans laquelle l’A.N.P.AS. s’est le plus engagee dans les dernieres annees, et tout ca commencait apres la catastrophe ecologique de Tchernobyl, en Ukraine.
L’A.N.P.AS du Piemont s’est distinguee dans l’aide a la population de la Bielorussie et en particulier aux enfants de ce republique, en demarrant une serie d’initiatives pour rendre moins mauvaise la vie dans un territoire tourmente par la radio-activite. En particulier, l’A.N.P.AS. a developpee un’intense activite d’accueil temporaire d’enfants (en familles ou en collectivites) avec des vacances pour le repos et le renforcement du systeme d’immunite.

Il y a enfin le projet “DAR” pour l’adoptions “a distance” d’enfants qui actuellement vivent dans des institutions.

LE SERVICE CIVIL VOLONTAIRE

Une des routes que l’A.N.P.AS. a choisi pour diffuser la culture solidaire est celle de l’utilisation des jeunes qui ont choisi l’e Service Civile National comme moment unique de ses vies.
Il s’agit d’une action tres interessante finalisee a la realisation d’un des buts fondamentaux des Publiques Assistances: la formation des citoyens de la solidarite, de l’acceptation du different, de la defense des dernieres, de la non-violence, du mondialisme.
Les Associations predisposent pour les Volontaires du Service Civil National, une serie des projets en reseau qui tiens compte des aptitudes et des capacites des jeunes, et qui donne aussi la possibilite d’experimenter nouvelles activites complementaires.

LE VOLONTAIRE “DRESSE”

pour operer dans le secteur du volontariat solidaire aujourd’hui il faut avoir une preparation efficiente des volontaires dans le but de pouvoir offrir des services efficaces et adequats aux exigences croissantes d’une societe toujours plus articule et complexe.
L’A.N.P.AS. Piemontaise est en train de realiser un programme specifique de formation des volontaires articule sur trois objectifs:
- volontaire secoureur A.N.P.AS. 118
- relation d’aide dans l’accompagnement
- management de la solidarite

LE TELE-SECOURS ET LA TELE-ASSISTANCE

les deux services sont geres dans une salle a cote de la siege regionale A.N.P.AS.: les volontaires et le personnel de l’Association assurent un service quotidien de contact telephonique pour verifier les conditions des assistes ou pour leur garantir une “compagnie” appropriee, basee sur le dialogue continu sur les differents aspects de la vie de tous les jours.
Le service est actif 24h/24.
L’Aide Social est un des secteurs dans lequel l’A.N.P.AS. prevoit le plus grand accroissement operatif dans le futur.

Pinterest